( entre ) est un projet protéiforme (interventions dans l’espace public, contrefaçons de livres, investigations historiques, voyage) qui s’appuie sur les qualités spatiales, symboliques, historiques ou politiques du signe parenthèse.

Les différentes parties de ce projet peuvent être vues comme une tentative absurde d’établir de nouveaux liens entre typo- et topo-graphie.




extrait du brodage de l'étendard Ciompi, Florence 2014. Réalisation : Sylvestre Gobart.


En ce moment:
- exposition au centre d'Art et Photographie de Lectoure, dans le cadre de "Cheminements". Du 4 avril au 7 juin 2015. Commissaire d'exposition : Erick Gudimard.
- fabrication (toujours) en cours du 2ème tome de "La recherche du temps perdu"... 30 exemplaires cousus & collés main.

Passés:
- le 5 mars, sortie officieuse du deuxième volume de "La recherche du temps perdu", au 11ème étage de la tour Wolke. À partir de 16 h, lecture de Yannick Guédon.
- le vélo, la remorque et les parenthèses du voyage (michi crede) étaient exposés dans "Plasticity", commissariat de Dimitri Vazemsky, à la Maison Folie Hospice d’Havré à Tourcoing jusqu'au 15 mars.
- Présentation du projet (michi crede) à Firenze le samedi 4 octobre, accueilli par l'associazione culturale "Fosca".
- départ le 14 août pour Florence, 2 mois de voyage à vélo, un blog sera régulièrement mis à jour tout au long du voyage : http://michicrede.blogspot.be/
- Présentation du projet le 13 août à Nadine, Bruxelles.